Plombier

Professionnel de la Plomberie

 
fév
27

Le chauffage d’appoint

 

POURQUOI CHOISIR UN CHAUFFAGE D’APPOINT ?

Le chauffage d’appoint est un appareil indépendant et ne peut en aucun cas être l’équivalent d’une installation de chauffage central. Cependant, dans certains cas, un émetteur indépendant peut suffire :


Dans le cas d’un complément à l’installation centrale :

Lorsque les températures commencent à se durcir, au sortir de l’été, un complément au chauffage peut s’avérer nécessaire afin d’éviter de relancer l’installation centrale. Un chauffage d’appoint dans les salles d’eau ou dans les grandes pièces peut être appréciable en intersaison.

Aussi, lorsque la maison est vaste, un complément au chauffage central peut être appréciable dans certaines pièces de vie.


Dans le cas d’une extension de la maison :

Une pièce supplémentaire dans la maison, la rénovation des combles ? Parfois une installation d’appoint peut s’avérer moins coûteuse qu’une extension de l’installation centrale. Moins de travaux pour une utilisation ponctuelle, le chauffage d’appoint est alors une valeur sûre.


Dans le cas d’un équipement total, sans installation centrale :

Petits logements ou maisons de vacances peu fréquentées, dans ce cas une installation d’appoint peut s’avérer moins coûteuse étant donné que ni réseau ni chaudière ne sont nécessaires.


Comment calculer soi-même le volume de chauffe nécessaire ?

Le calcul du volume de chauffe se fait en multipliant la hauteur, la largeur, et la profondeur de la pièce que vous souhaitez chauffer.

 

 

QU’EST CE QUE LE CHAUFFAGE D’APPOINT AU FIOUL ?

Qu’est ce que le fioul ?

Sans être un authentique combustible préservant l’environnement, sachant qu’aucun combustible n’est réellement « vert », le fioul est aujourd’hui une énergie moderne, qui a su trouver des solutions innovantes pour être moins polluant, financièrement très intéressante et sécurisante.

Le fioul est en effet une énergie économique à l’achat qui permet une grande souplesse d’utilisation, un remplissage du réservoir garantissant une autonomie qui peut être supérieure à 48h.


Quelle chaleur diffusée ?

Le chauffage d’appoint au fioul se matérialise par les « poêles » à fioul. En permettant une modulation du chauffage selon les différentes pièces dans lesquelles ils sont installés, les chauffage à fioul procurent un jeu de flammes aussi conviviale qu’un feu de bois. La chaleur est confortable, diffusée par convection et agréable grâce au rayonnement direct par le biais des surfaces d’échange de l’appareil.

Le chauffage alimenté en fioul domestique a un rendement très élevé. Il fonctionne sans électricité mais nécessite un raccordement sur un conduit d’évacuation régulièrement ramoné.


Les différents types de chauffage à fioul :

Il existe 2 grands types de chauffage à fioul :

L’appareil à flamme jaune :

La flamme produite est de couleur jaune. Visuellement très proche d’un feu de bois, elle offre une combustion performante au niveau calorifique. L’appareil à flamme jaune nécessite un entretien régulier.

 

 

L’appareil à flamme bleue :

La flamme produite est de couleur bleue. Elle offre une combustion plus performante que la flamme jaune et plus propre car encrasse moins les conduits. Elle ne nécessite alors qu’un seul entretien annuel. Aussi, l’appareil à flamme bleue est plus économique.

 

Avec ou sans réservoir ?

La majorité des appareils sont équipés de réservoirs intégrés à remplir. Il est néanmoins possible de raccorder un réservoir déporté muni d’une pompe aspirante.

Quelle puissance pour quel volume ?

Le calcul de la puissance se fait en multipliant le nombre de mètres carrés par 100 watts


Normes et sécurité :

1 La norme à respecter : NF EN1 (anciennement NF D 35 385). C’est la norme à laquelle doit se conformer tout appareil à fioul, afin de remplir les conditions nécessaires de sécurité, de rendement et de durée minimum de fonctionnement.

2 L’entretien : Le ramonage des conduits est indispensable au bon fonctionnement en toute sécurité. Pour plus d’informations, se reporter à la fiche « utiliser en toute sécurité un chauffage au bois ».

 

 

QU’EST CE QUE LE CHAUFFAGE D’APPOINT AU GAZ ?

Qu’est ce que le gaz ?

Issus du raffinage de pétrole brut ou de gaz présents à l’état naturel dans des gisements de gaz ou des champs pétrolifères, le butane et le propane ont la particularité de passer de l’état gazeux à l’état liquide sous faible pression, d’où leur nom de « gaz de pétrole liquéfiés » (GPL). Conditionnés en bouteille, les GPL sont des gaz inertes qui n’attaquent pas les réservoirs qui les contiennent. Non toxiques pour l’organisme, non polluants pour l’atmosphère, ils sont entièrement combustibles et possèdent un haut pouvoir calorifique.

Leur coût se situe entre celui du fioul et celui de l’électricité.


Quelle chaleur diffusée ?

Le chauffage d’appoint au gaz se matérialise par les « poêles » à gaz. C’est un appareil très mobile, souvent équipé de roulettes, fonctionnant au moyen d’une bouteille de butane ou propane. Le raccordement entre l’appareil et la bouteille s’effectue au moyen d’un tuyau (collier de serrage ou avec embouts vissés pour la gamme Butagaz) et d’un détendeur.

Il produit une chaleur douce, reposante et économique. Et s’utilise à l’intérieur comme à l’extérieur.


Les différents types de chauffage à gaz :

Il existe 3 grands types de chauffage à gaz :

L’appareil à infrableu :

Un brûleur en inox percé d’une multitude de trous calibrés permet la diffusion de flammes bleues. Conseillé en intérieur, l’appareil diffuse une chaleur douce, conviviale et reposante. La chauffe se fait de façon instantanée à l’allumage, par convection et rayonnement.

 

 

L’appareil à infrarouge :

La combustion du butane a lieu à la surface d’une briquette en céramique réfractaire percée d’une multitude d’orifices calibrés, assurant ainsi une parfaite répartition du gaz. Conseillé en intérieur, l’appareil diffuse une chaleur douce mieux répartie que l’infrableu, qui ne dessèche pas l’atmosphère et donc préserve la qualité de l’air. La chauffe se fait de façon instantanée à l’allumage, par convection et rayonnement. Le radiateur infrarouge possède un style esthétique rappelant l’âtre d’une cheminée. Il s’utilise sans électricité.

 

 

L’appareil à catalyse :

La combustion du gaz a lieu à basse température et sans flamme, empêchant ainsi la formation d’oxyde de carbone. La surface totale d’un panneau en fibres céramiques diffuse par rayonnement une chaleur homogène et constante sur toute la façade. D’une puissance maxi de 2900W, il est le chauffage par excellence pour son confort de chauffe, de sécurité d’utilisation, grâce à un réglage multi-positions et à un thermostat pour certains modèles. Les poêles à catalyse possèdent, en général, une autonomie allant de 35 à 120h selon les modèles.

 

 

Le chauffage de chantier :

Certains appareils sont spécialement conçus pour chauffer rapidement et durablement de grandes surfaces (garages, ateliers ou chantiers), de 100 à 250 m2. Sous forme de chaleur radiante ou sous forme de turbines, la chaleur doit être intense et efficace.

On trouve 2 types de chauffages de chantier :

1 Les brasero, conçus pour les activités de plein air comme les chantiers, foires ou marchés. Ils sont équipés d’un détendeur et d’une grille de protection et se fixent directement sur une bouteille de propane.

2 Les générateurs d’air chaud conçus pour chauffer rapidement de gros volumes, pour sécher ou mettre hors-gel. Ils sont à utiliser absolument dans un endroit aéré.

 

Quelle puissance pour quel volume ?

Le calcul de la puissance se fait en multipliant le nombre de mètres carrés par 100 watts


Normes et sécurité :

Certaines options sont disponibles selon les modèles, assurant une sécurité totale et une préservation de la qualité de l’air :

1 La sécurité par thermocouple : coupe l’arrivée du gaz en cas d’extinction de la flamme.

2 Sécurité anti-basculement : coupe l’arrivée du gaz en cas de chute de l’appareil.

3 Système de filtre à air lavable en machine.

4 L’allumage électronique : Système électronique alimenté par pile. Une seule pression permet l’allumage de la veilleuse et donc de l’appareil. Système silencieux, sûr et très facile d’utilisation.

5 L’allumage Piezo : Système mécanique d’allumage. Il faut presser le bouton jusqu’à l’allumage. Système simple et fiable.

La norme à respecter : Norme européenne EN 449 C’est la norme à laquelle doit se conformer tout appareil à gaz, afin de remplir les conditions nécessaires de sécurité.

 

 

QU’EST CE QUE LE CHAUFFAGE D’APPOINT ÉLECTRIQUE ?

Pourquoi choisir l’électricité ?

Les nouveaux appareils électriques s’adaptent facilement au mode de vie de chacun grâce à un réglage précis et facile de la température, selon les pièces ou le moment de la journée. Ils sont de plus en plus esthétiques, économiques et « gain de place ». EDF propose des tarifs, notamment tarifs heures creuses et tarif tempo, tenant compte des besoins et des habitudes de consommation.

Il existe différents types de chauffages d’appoint électriques, tous ayant une particularité et un mode de diffusion de la chaleur différents. Les grandes familles sont :

1 Le radiateur soufflant mobile

2 Le radiateur céramique

3 Le radiateur bain d’huile

4 Le convecteur

5 Le panneau rayonnant

Quelle chaleur diffusée ?

C’est le type de radiateur qui détermine la diffusion de la chaleur. Un convecteur n’agira pas de la même façon dans une pièce qu’un soufflant ou qu’un rayonnant. Il faut surtout tenir compte de la surface à chauffer, et donc de la puissance de l’appareil nécessaire.


Les différents types de radiateurs d’appoint électriques :

 

Le radiateur soufflant mobile :

C’est un appareil facile à transporter, souvent léger et de petite taille, procurant une chaleur instantanée.

Tous possèdent un limiteur thermique de sécurité qui coupe le courant en cas de surchauffe. Ils sont surtout privilégiés dans les salles de bains et il faut un maximum de vigilance sors de leur utilisation. Pour cela, certains appareils sont équipés de protections contre les chutes d’eau ou d’une double isolation thermique. Afin de les repérer, voici un tableau de symboles correspondants :

Certaines options sont disponibles selon les modèles, assurant une sécurité totale et une préservation de la qualité de l’air :

1 La position hors-gel

2 La fonction silence

3 La ventilation froide pour l’été

4 Le programmateur

5 La sécurité enfants

 

 

Le radiateur soufflant céramique :

C’est le même principe de fonctionnement qu’un radiateur soufflant classique, les céramiques offrant l’avantage d’une perception de chaleur immédiate et compacte. La montée en température est la même ainsi que sa facilité de déplacement, la différence se situe dans la perception de la chaleur.

Les options disponibles sont également les mêmes.

 

 

Le radiateur bain d’huile :

Le radiateur est équipé de une à plusieurs résistances électriques baignant dans un fluide caloporteur. Ce liquide étant en contact direct avec les éléments chauffants, une excellente transmission de la chaleur est assurée. Ce fluide contenu dans l’enveloppe est alors monté en température et diffuse une chaleur agréable, qui surtout a l’avantage de ne pas dessécher l’air. C’est un appareil alliant confort et rendement.

Plutôt moins rapide que les autres à monter en température, le radiateur continue pourtant de diffuser sa chaleur lorsqu’il est éteint, d’où sa fonction également économique.

 

 

Le convecteur mobile :

Le convecteur exploite la propension naturelle de l’air à s’élever en s’échauffant. L’air ambiant entre pas le bas de l’appareil, se réchauffe au contact d’une résistance électrique puis ressort par une grille frontale. C’est ce mouvement continu que l’on appelle la convection. L’air réchauffé circule dans la pièce par un mouvement du bas vers le haut. Tous les appareils sont équipés de thermostats et de systèmes de régulation de plus en plus précis. Ils sont également équipés d’une position hors-gel permettant de les laisser branchés en permanence, même en cas d’absence prolongée.

Les convecteurs conviennent à des pièces de petite ou moyenne taille et procurent une chaleur plutôt localisée vers le haut et pouvant procurer une sensation d’air sec. La mise en température est néanmoins rapide et efficacement régulée à l’aide du thermostat.

Facile d’utilisation, il se transporte et se branche sur une prise de secteur classique.

 

 

Le rayonnant mobile :

Le rayonnant fonctionne en émettant de la chaleur par sa surface frontale. Une plaque de résistance transmet sa chaleur au travers d’une façade acier protectrice. La surface ainsi chauffée à basse température émet un rayonnement qui se diffuse dans toute la pièce en chauffant directement les meubles, les parois ou les personnes. L’air ne se dessèche pas et la sensation de chaleur est agréable.

Là où un convecteur diffuse sa chaleur vers le haut, le rayonnant la diffuse de façon frontale et par effet de réflexion, ce rayonnement se reporte dans les volumes à chauffer et principalement sur les usagers.

Facile d’utilisation, il se transporte et se branche sur une prise de secteur classique.

Normes et sécurité :

La sécurité :

La plupart des appareils mobiles et d’appoint sont utilisés dans une salle d’eau. Pour cela, il existe des normes bien précises d’utilisation d’appareils électriques en locaux humides :

Dans le cas des convecteurs et rayonnants, il est conseillé de dépoussiérer les grilles des appareils deux fois par an. Attention à toujours débrancher l’appareil avant toute opération d’entretien.

Les convecteurs à grille perforée de petits trous sont à privilégier pour la sécurité des enfants. En effet, ils ne peuvent pas insérer de petits objets par cette grille frontale, en comparaison avec les grilles à lames.

Attention à ne pas placer le radiateur dans un courant d’air, la régulation du thermostat pourrait être faussée.

les normes à respecter :

NF électricité

Cette norme est mentionnée sur les appareils conformes aux normes françaises de sécurité et qualité (protection des personnes contre les chocs électriques, thermiques et mécaniques). Cette marque est délivrée et gérée par AFNOR CERTIFICATION. Elle atteste de façon indiscutable et impartiale la qualité, la sécurité, la fiabilité et les performances des produits.

 

Label Promotelec

Label exigeant la norme NF électricité. Appareils dont les caractéristiques techniques participent à l’obtention du label Promotelec, « confort électrique » : bien-être, sécurité, énergie maîtrisée.

 

Compatible Tempo tarif EDF

Appareil programmable en 4 ordres (Confort, Eco, Hors gel, Arrêt) par fil pilote agréé pour une installation avec le tarif Tempo d’EDF (ordres hors-gel et arrêt prioritaire).

 

Articles similaires

Laisser un commentaire